Le sommeil est un état physiologique récurrent et naturel chez l’espèce humaine. Occupant approximativement le tiers de notre vie, dormir est une fonction que nous pouvons comprendre et analyser sans pour autant s’en passer. Les bienfaits du sommeil ne sont pas moindre : Ils permettent à notre organisme de récupérer et de se reposer après une dure journée de travail. Les spécialistes en la matière expliquent qu’un humain ne peut se passer de dormir plus de 10 jours, sous peine de graves répercussions. 

Bien que similaire, cet état psychique diffère de l’inconscient dans la capacité du sujet à réagir au touché ou aux paroles, qui ne s’est jamais soudainement réveillé à cause d’un séisme, par exemple?

Néanmoins, certaines personnes souffrent d’un sommeil complexe, peu reposant. Ce phénomène, plus communément appelé l’insomnie, nuit au corps humain. Les réveils à 4h du matin ne sont pas plaisants, voyons donc ce qui peut causer cela. 

Définition : qu’est-ce qu’une insomnie?

Quand nous dormons, notre organisme marche au ralenti. En effet, c’est l’une des raisons pour lesquelles le sommeil nous permet de nous rétablir. De surcroît, cet état se caractérise par, notamment, le ralentissement des battements du cœur, ou encore la baisse de la tension artérielle. Même l’organe le plus essentiel à notre espèce, c’est-à-dire le cerveau, daigne prendre un peu de repos durant cette période de la vie, démontrant ainsi son importance. Les scientifiques à travers le globe s’accordent pour dire que, quand nous dormons, la mémorisation se fait plus simple, et que le subconscient traite tout ce que nous avons vécu durant la journée, causant ainsi les rêves.

On peut définir une insomnie comme étant un trouble de sommeil : quand une personne a du mal à dormir, on dit qu’elle est insomniaque.

L’insomnie est généralement causée par différents facteurs tels que le stress, l’anxiété, l’agitation ou encore les problèmes digestifs. Il faut néanmoins noter que les maladies en tout genre peuvent, elles aussi, être causes de troubles de sommeil. La dépression est un cas à part, puisqu’elle peut être considérée commen une cause et/ou une conséquence.

Si vous pensez avoir une insomnie, il vous faut obligatoirement en parler à votre médecin. Généralement, un simple entretien suffit à diagnostiquer ce genre de phénomènes.

Quelles sont les conséquences de l'insomnie ?

Les insomniaques souffrent de plusieurs “side effects” dues à leurs troubles du sommeil. Les plus récurrents et évidents sont l’irritabilité, soit la facilité à se mettre en colère, les troubles de vigilance ou encore la fatigue. Dans les cas les plus extrêmes, notamment dans une situation d’insomnie chronique (c'est à dire une difficulté d’endormissement régulière), les malades semblent souffrir de dépression accrue, d’hypertension artérielle ou d’insuffisance cardiaque, démontrant encore une fois la dangerosité du manque de sommeil. Il est aussi rapporté que les insomnies causent une augmentation, et ce de façon modérée, la mortalité. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de se débarrasser de ce phénomène, et c’est sûrement la raison pour laquelle vous lisez notre article.

Comment faire pour bien dormir?

Ainsi, il est plus facile maintenant de comprendre l’importance du sommeil et les conséquences, plus que dangereuses, des insomnies. La question que vous devriez vous poser est donc totalement légitime : Comment sortir de ce cycle mortel des insomnies et des troubles du sommeil?

  • Tout d’abord, il est nécessaire de s’assurer que votre environnement (coussins, draps…) est propice au sommeil,
  • essayez, ensuite, de définir des horaires de sommeil fixes, dans l’optique d’habituer son corps à une routine,
  • faites des activités physiques et sportives avant de dormir, ou encore lisez un livre. C’est toujours préférable comme substitut aux écrans,
  • évitez le thé ou le café, privilégiez plutôt le lait ou les infusions à la camomille.

Une fois que votre environnement est propice au sommeil, il est temps pour vous de passer aux méthodes vous permettant de vous endormir :

  • Plusieurs méthodes ont été développées par la main d’œuvre scientifique pour subvenir à vos besoins de sommeil. Les plus connues sont les méthodes de respiration comme la méthode quatre-sept-huit, qui consiste à inspirer pendant quatre secondes, retenir sa respiration pendant trois seconde et enfin expirer pendant une seconde. Ce processus, répété, vous assurera une bonne nuit de sommeil,
  • relâchez vos muscles progressivement, en inspirant puis expirant et en relâchant les muscles de vos doigts, répétez le processus avec les muscles de vos bras, et vous finirez par vous endormir assez rapidement,
  • méditez tout en imaginant des endroits calmes est une technique de sommeil assez connue, principalement grâce à son efficacité,
  • Prenez des suppléments médicaux, comme la camomille ou encore la mélatonine, pour faciliter votre sommeil.

Leave a Comment